Je partage la route

Le coin du débutant 1, tracer sa route

Il existe plusieurs sites web sur lesquels on peut tracer un trajet de vélo sur une carte. Cela permet de déterminer la distance à parcourir et à partir de là,

  1. déterminer s’il on peut rouler avec de l’eau ou s’il faudra une boisson énergétique,
  2. déterminer le nombre de bouteilles de fluide à emporter,
  3. déterminer s’il faut emporter de la nourriture (biscuit Newton, noix, barre énergétique, jujubes, etc.),
  4. déterminer combien de nourriture amener,
  5. déterminer le profil d’élévation,
  6. déterminer si un retour nocturne est possible et mettre en place l’éclairage requis le cas échéant,
  7. découvrir le meilleur chemin et
  8. partager nos parcours avec nos amis.

De tous ces objectifs, c’est le l’avant-dernier qui est le plus problématique. Malheureusement, certains sites web utilisent des données conçues pour les automobiles et conséquemment, recommandent d’emprunter les autoroutes.

La carte qui suit démontre une route pour vélo qui emprunte la 40.

C’est non seulement illégal, c’est surtout très dangereux de rouler sur une autoroute.

Le logiciel a aussi tendance à nous faire rouler sur la voie de service des autoroutes. Ce ne sont pas toutes les voies de services qui sont recommandables à vélo car la vitesse des véhicules routiers y est parfois beaucoup plus grande que la limite permise. Les conducteurs anticipent le 100 km/h de l’autoroute et appuient à fond sur l’accélérateur. Lorsque je circule en voiture sur l’autoroute, je constate parfois que la vitesse des véhicules sur la voie de service est la même que sur l’autoroute.

Un autre problème concerne les virages à gauche depuis la ligne de gauche. Comme une image vaut mille mots, regardons un exemple concret.

Pour effectuer un virage à gauche en toute légalité au marqueur vert, il faut être dans le ligne de gauche. Si on grossit l’image satellite, on s’aperçoit  que le marqueur rouge est le dernier endroit où on peut légalement changer de ligne. Ce qui veut dire que l’on va devoir rouler un bon bout dans la ligne de gauche avec des camions (il y a a plusieurs de visibles si on augmente le zoom de l’image) et des voitures qui vont nous klaxonner et probablement nous crier des insultes. C’est tout à fait légal de rouler à gauche pour virer à gauche mais c’est très dangereux : référence Article 487 : sous réserve de l’article 492, le conducteur d’une bicyclette doit circuler à l’extrême droite de la chaussée et dans le même sens que la circulation, sauf si cet espace est obstrué ou s’il s’apprête à effectuer un virage à gauche.

Finalement, bien que l’intelligence artificielle soit en mesure d’estimer adéquatement le profil d’élévation, cet aspect n’est généralement pas pris en compte lors du choix du meilleur chemin. L’intelligence artificielle préférera 1 Km de montée à 20%, à 2 Km de plat ce qui ne correspond pas nécessairement à vos préférences, surtout si votre vélo est lourdement chargé pour le cyclotourisme.

Les commentaires sont fermés.