Je partage la route
Dailymile

Rail de tramway

Dans l’ancien temps, plusieurs circuits de tramways couvraient la ville de Montréal.

Lorsque la ville à mis fin au système de tramways, plusieurs rails ont été simplement recouvert d’une couche d’asphalte fraîche : ils n’ont pas été retirés des rues. Ils sont toujours là et lorsque l’asphalte s’use, ils peuvent représenter un risque pour les cyclistes.   Mathieu nous signale que sur la rue Mont-Royal, quelques mètres après St-Denis en direction est, il y a un rail de tramway qui est remonté à la surface ce qui présente un risque de crevaison pour les vélos.

Ironiquement, la ville de Montréal veut construire un nouveau réseau de traways au coût de 60 millions de dollar le kilomètre.  Après la suppression des tramway, on s’est rendu compte qu’un moyen de transport électrique qui n’émet pas de dioxyde de carbone est bon pour l’environnement.

Cette capsule historique est fournie par la ville de Montréal.

L’instauration du tramway électrique à Montréal en 1892 entame véritablement l’ère du transport en commun. En plus de constituer un moyen très pratique pour se déplacer d’un bout à l’autre de la ville, particulièrement pour les ouvriers, les tramways, plus communément appelés «p’tits chars», vont aussi permettre le développement de nouveaux quartiers, les travailleurs pouvant dès lors se permettre de vivre à une certaine distance de leur lieu de travail.

Celui qui a plus de cinquante ans se souvient sans doute avoir emprunté ce moyen transport qui existe, encore aujourd’hui, dans plusieurs villes à travers le monde. Il se souviendra aussi des kilomètres de fil électrique parcourant le paysage montréalais telles des toiles d’araignée. Pendant 67 ans, ces wagons ont envahi les rues, transportant la foule aux quatre coins de la ville. Mais, graduellement remplacé par les autobus et en prévision de la construction du métro, on prend la décision de les retirer. Ainsi, le 30 août 1959, 20 000 personnes, endimanchées pour l’occasion, assistent à la fin des «p’tits chars». Ils saluent à son passage le dernier tramway à circuler à Montréal. Celui-ci emprunte le parcours Papineau-Rosemont et entre en gare pour la dernière fois à 16h50. C’est la fin d’une époque.

Une réponse à to “Rail de tramway”

Laisser un commentaire