Je partage la route
Dailymile

Archives d’un auteur

Le col des cascades féériques est ouvert mais…

Les travaux sont terminés, mais comme on l’apprend dans le journal local, la municipalité à mis en demeure le contracteur en raison de la mauvaise qualité de l’asphalte. En fait, la qualité est inégale, la première section à 12%, en partant du bas, est excellente, c’est après que cela se corse.

Point de vue vélo, l’asphalte, bien que rugueuse, permet de réaliser un PB de descente sans forcer par ce qu’il n’y a plus de trous dangereux à éviter.

État des routes vers Saint-Didace

Je viens de d’essayer tous les chemin possibles entre la maison et Saint-Didace. Il faut cliquer sur la carte pour la voir au complet.

De haut en bas sur la carte, par le rang Saint-Pierre, aucun changement, cela passe malgré un petit bout en asphalte économique très raboteuse. Ce parcours est très légèrement vallonné avec un passage à 13% qui est trop court pour être réellement forçant. Comme la couleur assez constante le laisse supposer, avant chaque montée significative, il y a une descente qui permet d’aborder la montée à grande vitesse.

Sa Majesté n’est pas contente! Le rang Saint-Louis n’est que partiellement repavé. J’ai roulé jusqu’au panneau qui indique rue barrée, circulation locale seulement. La portion en blanc sur la carte n’est toujours pas pavée.

Finalement, le rang Saint-David a reçu une couche s’asphalte neuve qui m’a permis d’accomplir un PB. C’est le parcours le plus vallonné des trois avec une véritable montée à 8%, mais nous sommes très loin de la quatrième catégorie.

Fermeture du rang Saint-David (Route 348)

Cette route qui est parallèle au rang Saint-Louis est aussi restreinte à la circulation locale. Cela ne laisse que le rang Saint-Pierre et le chemin de la Rivière aux cyclistes pour aller à Saint-Didace ou plus loin.

Fin des travaux routiers

Les sections sans asphalte de la 21e Avenue et du Chemin de la Rivière ont reçu une couche d’asphalte économique. La surface est encore rugueuse, mais elle va s’aplanir avec le passage des véhicules motorisés.

Proclamation Royale, Fermeture du rang Saint-Louis

Oyé! Oyé!

Moi, Louis IX, roi de France, proclame que l’état du chemin portant mon nom est tellement lamentable que je suis insulté que mon nom soit associé à un tel ramassis de nids de poules et de surfaces de roulement médiocres. Conséquemment, j’ordonne la réfection immédiate cette route. Je proclame aussi une interdiction de circuler en charrette à quatre roues et en charrette à deux roues à tous les gens du royaume à l’exception de ceux qui résident le long de la route en réparation.

Comme je désire projeter une aura de sainteté, je ne vais pas condamner à mort pour crime de lèse-majesté le vil personnage qui a osé mettre mon nom au dessus d’un poteau qui n’est pas bien droit.



Col des cascades féériques impraticable en vélo de route

Le col des cascades féérique est impraticable en vélo de route après l’intersection avec le chemin Ida. L’asphalte a été retirée et il y a des travaux en cours. Monter jusqu’à ce point ne mérite aucune catégorie.

À l’endroit indiqué par le panneau de chute de pierre qui est en place depuis plusieurs décennies, un incident a eu lieu. Ce chantier était sans ouvrier et les travaux étaient terminés malgré la présence des panneaux oranges.

Reprise des travaux dans le col des cascades féériques

Réapparition du panneau orange. Les travaux commencés l’an dernier continuent. Cependant, il n’y a plus d’avis de fermeture de route.

Un résident du col prétend que plusieurs sorties de routes ont eu lieu dans le col. La municipalité a présenté une demande pour déplacer une glissière de sécurité.

Cette trace de roue dans le sable indique que quelqu’un est passé près de tomber dans les cascades.

Le meilleur moment pour observer les cascades est au printemps lorsque le débit est fort et que l’absence de feuilles dans les arbres rend l’observation plus facile.

Il reste encore de la neige sur le côté de la route en bas du col et en raison des travaux, je ne suis pas monté 100m plus haut pour voir de qu’il en est, mais en général, à 297m d’altitude, le refroidissement n’est pas appréciable. Il reste aussi de grandes quantités de sable servant à faire fondre la glace. Ce sable représente un danger pour les cyclistes par ce qu’il est glissant (nos roues peuvent rouler dans le vide et le freinage est compromis), par ce que si le sable bouche un trou et que notre roue s’y enfonce, c’est un ralentissement brutal et une chute possible et de plus, ce sable est corrosif pour nos composantes.

Jusqu’à la disparition de ce sable, je vais devoir circuler en vélo hybride.

Fermeture du col des cascades féériques

De grand travaux routiers sont en cours dans ce col. Il est fermé à toute circulation autre que la circulation locale. Autrement dit, si votre maison ne se trouve pas le long du col, vous ne pouvez pas légalement l’emprunter. L’asphalte est disparue dans le bas du col. C’est tout ce que je peux savoir par ce que je ne peux pas légalement aller plus haut dans le col.

Normalement, le col devrait être refait en entier. J’ai hâte à la nouvelle asphalte.

Le col des cascades féériques

Comme les montées québécoises sont anonymes, j’ai décidé de leur attribuer des noms.

Le col des cascades féérique doit sont nom aux cascades qui longent le bas du parcours. En été, il n’est pas toujours aisé de voir les cascades au travers les branches, mais on les entends facilement. Sur une carte satellite, on ne voit rien parce que les arbres recouvrent les cascades. Même le lac Parent est difficile à voir à partir de la route durant l’été.

 

Le col vue du ciel

À LAP001 1 on voit ce panneau qui indique le début de la descente.

 Panneau du haut

Cette descente est très courte et se termine par une petite montée. À LAP002 un panneau indique 10% et à LAP003 on trouve le dernier panneau

 

Premier panneau D

L’ancienne petite école du 9è rang, en route vers LAP002.

La petite école

Les cascades sont bien cachées, mais on les entends facilement.

Oui il y a une cascade ici

Voici le col sur une carte topographique.

Premièrement de LAP003 à LAP002

De lap3 à lap2

Ce n’est qu’une courte montée qui ne présente aucune difficulté en raison de la petite descente juste avant la montée. N’importe qui capable d’atteindre LAP002 n’aura aucune difficulté à rejoindre LAP003. Maintenant allons de LAP002 à LAP001.

De lap2 à lap1

On traverse un bon nombre de courbes de niveau vers la fin de la montée ou au début de la descente. En montée, c’est plus forçant que le segment précédent mais seule la dernière partie avant LAP002 est vraiment à 10% tel qu’indiqué par le panneau.

La portion le plus abrupte est le début de l’ascension.

Fin de la descente

Le parcours passe presque perpendiculairement aux courbes de niveau. La flèche indique la début traditionnel du col: l’intersection en Y. Le début devant être un endroit facilement reconnaissable, on ne peut pas le placer aléatoirement. On pourrait ajouter 20m de grimpe au parcours en partant d’une autre intersection mais la pente plus faible risquerait de faire perdre la quatrième catégorie. D’après le logiciel, la catégorie est acquise à LAP002.

C’est de LAP001 au début que les cascades féérique nous accompagnent. Contrairement à carte qui place les cascades toujours du même côté de la route, on traverse deux fois la coulée durant la montée.

S’il n’y a presque jamais personne dans le col, c’est en raison de l’asphalte médiocre.

Etat de la route

Il faut toujours faire attention où on pose la roue.

Ce minuscule col ne mérite pas que l’on fasse 100km en voiture pour y rouler en vélo mais pour ceux qui demeurent près, c’est un bel exercice.

Conditions routières, 7 avril 2014

Les conditions routières ne sont pas encore recommandables pour le vélo de route. Voici quelques exemples qui illustrent les problèmes rencontrés.

Fondant à glace

Figure 1 : fondant chimique sur l’accotement pavé

Ces substances servant à faire fondre la glace sont corrosives. Seule une forte pluie ou le nettoyage des rues pourrait les enlever.


Flaque d'eau

Figure 2 Flaque d’eau

Il reste encore une quantité appréciable de neige et sa fonte peut causer des flaques d’eau parfois profondes.


Il reste de la neige

Figure 3 Il reste de la neige

Dans les rangs, les portions de route qui sont à l’ombre des arbres sont encore recouvertes de neige. Par exemple, le chemin du lac Corbeau qui contient à la foi de la neige et des fondants qui sont utilisé à profusion dans les côtes afin d’éviter qu’elle ne deviennent glacées.


Troisième catégorie

Figure 4 Montée de troisième catégorie pleine de fondant

Afin d’éviter les accidents d’automobiles, des quantités abusives de fondant sont épandues dans les côtes abruptes afin d’éviter qu’elles se couvrent de très dangereuse glace noire. En plus d’être corrosifs, cette espèce de sable offre très peu d’adhérence dans une pente à 20% dans laquelle l’adhérence est essentielle à la sécurité des cyclistes.