Je partage la route

La fin des devinettes

Le parcours suivant à l’air enchanteur, il y a même une charmante montée de quatrième catégorie. Quel est donc le problème?

Ce parcours comporte des segments dépourvus de pavage qui sont difficiles à rouler en vélo de route. Mon objectif n’est pas de commencer un croisade visant à faire paver toutes les routes à faible débit, le gouvernement n’en a clairement pas les moyens. Je désire que les cartes indiquent clairement les segments sans asphalte. Dans ma jeunesse, ces segments étaient clairement indiqués, mais cette information est disparue avec le temps. Il faut la remettre. Même si site Québec 511 de Transports Québec ne comporte aucune information sur le pavage des routes.

Voici quand même quelques trucs qui permettent de deviner deviner les routes dépourvues de pavage. On peut dans Google Map placer le pointeur sur une intersection entre une route répertoriée et une route inconnue. Cela permet parfois de constater qu’une route n’est pas pavé. Cependant, il arrive qu’une route soit pavée uniquement sur quelques dizaines de mètres avant une intersection. Cette méthode permet d’affirmer avec certitude qu’une route n’est pas pavée mais elle n’est pas en mesure de prouver le contraire par ce qu’on ne voit qu’une petite partie de la route sur la photographie.


Agrandir le plan

Une autre méthode consiste à cliquer sur le petit bonhomme de Google Street View et à maintenir le bouton de gauche de la souris enfoncé sans le relâcher  Cela surligne en bleu les routes qui ont été parcourues par la voiture de Google. On voit facilement que le chemin du 9è Rang d’York n’est pas pavé sur une courte distance. C’est le genre de mauvaise surprise que l’ont apprécie pas en vélo de route.

Malheureusement, on ne peut pas se fier entièrement à cette méthode par ce que rarement, la voiture de Google passe par une route de terre comme c’est le cas ici.


Agrandir le plan

Cette rue a peut-être déjà été pavée comme en font foi les petits bouts d’asphaltes, cependant, elle ne l’est plus.

Le seul moyen fiable de pour connaître l’emplacement des routes sans asphalte serait de s’assurer que cette information figure sur les cartes. Il n’y a actuellement qu’une seule  carte qui offre cette information, il s’agit de Bing bêta. Lorsqu’on regarde la carte avec un grossissement suffisant, une route pavée apparaît comme un trait double tandis qu’un chemin de terre se présente sous la forme d’un trait simple. En réalité, le chemin Lafrenière est pavé sur quelques mètres de plus après le chemin England, mais pour un cycliste qui planifie un voyage, cela ne fait aucune différence.

Malheureusement, les limitations de cette version bêta sont ennuyeuses.  Le contour des lacs est imprécis pour les lac de grande dimension tandis que les petits lacs sont absents.

La carte de Bing


Agrandir le plan

La réalité

Les lacs sont importants pour se repérer: une intersection qui se situe après un lac est immanquable.  Comme on ne peut pas encore tracer un parcours vélo directement en utilisant la carte de Bing, on doit rapporter l’information sur une carte d’Open cycle Map ou sur une carte de Google avant de pouvoir tracer et transférer sur un GPS. La nature incomplète de la carte bêta rend ardue le transfert vers un autre carte plus complète.

Fin des travaux à Saint-Cuthbert

J’ai effectué une autre visite à Saint-Cuthbert afin de ravitailler au dépanneur du village.

J’ai constaté la fin des travaux sur la rue principale. Cependant, plusieurs ponceaux sur le Grand Rang Saint Catherine ont été réparés et sont actuellement dépourvus d’asphalte. De plus, de la machinerie lourde travaillait sur un ponceau imposant un détour qui pourrait ne pas être pavé.

Le parcours des deux sommets

J’ai découvert un site qui calcule la catégorie d’une ascension.

Le parcours des deux sommets

La montée de troisième catégorie est facile à placer sur ce profil d’élévation mais la position exacte de la deuxième de quatrième catégorie est plus nébuleuse.

Le profil d'élévation

En fait, la deuxième montée catégorisée est courte et abrupte, ce qui lui permet d’être catégorisée avec un longueur très modeste. Les petites bosses sans catégorie sont très nombreuses et contribuent au fait qu’après 43 km, on a déjà grimpé de 580 m.

Conseil de sécurité: dans la descente de la montée de troisième catégorie, ne pas oublier de remonter la fermeture éclair de son maillot. Lorsque j’ai atteint 63 km/h, l’effet parachute de l’air qui gonflait le maillot est devenu significatif.  Cela à fait vibrer le vélo et j’ai été obligé de freiner. Ce vélo peut descendre avec stabilité à plus de 90 km/h, ce n’est donc pas le cadre qui vibrait. La descente est bien pavée, mais dès qu’elle se termine, on passe sur du bitume atroce. Il faut penser à freiner pendant que l’asphalte est encore bonne et que les deux roues touchent au sol.

Construction routière: le parcours passe devant un pont barré. L’entrave permet au vélos et aux piétons de passer facilement, mais ce n’est pas clair si c’est permis de traverser ce pont. Voici la position de ce pont:


View Pont Barré in a larger map


Il est facile d’emprunter un autre pont situé à proximité.


View Détour Pont barré in a larger map

Travaux à Saint-Cuthbert

Il y a de la construction routière à Saint-Cuthbert. Ce chantier n’est pas indiqué sur le site de Transports Québec. Ceux qui n’ont aucune raison de circuler dans le village peuvent le contourner par le  rue Côte Joly. Cette rue porte mal son nom car elle ne compte aucune côte digne de ce nom. Dans le village, il faut rouler sur les trottoirs,  c’est la seule option possible à moins de circuler en vélo de montagne  par ce que le gravier dans la rue est beaucoup trop gros pour circuler en vélo de route.  Ce trottoir ne couvre pas l’ensemble du village et il faudra porter ou pousser son vélo pour traverser l’ensemble du village. Lors de mon passage, un panneau indiquait que la rue est fermé sauf pour la circulation locale, sauf que c’était évident qu’aucun véhicule ne pourrait y circuler. L’entrave se situait juste après le pont. En vélo, cela passe en marchant sur un terrain privé dont le propriétaire est très compréhensif. La position exacte de l’entrave devrait varier avec l’avancement des travaux.

En venant du sud, l’asphalte arrête au dépanneur du village, ce qui permet de ravitailler facilement en cas de besoin. Cela pourrait changer sans préavis avec la progression du chantier.

Le détour

Voici maintenant le parcours complet.

Ce n’est pas le parcours le plus direct vers Saint-Cuthbert, mais lorsqu’on le roule un jour férié, ce chemin à le grand avantage d’avoir un très faible débit de circulation motorisée.

Attention au péage de l’autoroute 25

Pour ceux qui ne lisent pas vélomag, voici une nouvelle importante. Le coût de la traversée du pont de l’autoroute 25 dépend de la hauteur du véhicule. Un véhicule qui transporte des vélos sur le dessus dépasse la hauteur permise. Conséquemment, même avec un transpondeur, il doit payer le double du prix d’un véhicule normal. Cette décision de Concession A-25 est déplorable.

C’est toujours gratuit pour les cyclistes qui traversent le pont en pédalant.

Comment décoder un numéro de modèle de souliers New Balance

Un cycliste pratique parfois d’autres sports. Je me suis laisser entraîner à courir par mes amies. Bien que je prenne plaisir à m’appeler le faux coureur, je m’améliore constamment. En fait, la seule chose qui se détériore ce sont mes souliers de course et j’ai découvert que cet achat est plus compliqué qu’il en à l’air. À première vue, un suite de lettres et de chiffres comme  comme M880BS à l’air incompréhensible mais il y a une logique derrière ce numéro de modèle.

Il faut décomposer ce numéro de modèle en ses composantes M 8 80 BS. La première lettre est un M ou un W qui différentie les chaussures pour hommes de celles pour dames. M étant la première lettre du mot anglais Men et W étant la première lettre du mot anglais Women. Parfois, New Balance utilise MR pour Men’s Running. La lettre T pour Trail suit si c’est un soulier de course sur sentier mais ce type de chaussure n’utilise pas le même codage pour les chiffres qui suivent. La première série de chiffres compte un ou deux chiffres tandis que la seconde en compte toujours deux. La première série de chiffres forme un nombre compris entre 4 et 20 qui indique le niveau technologique du soulier de course. Le plus bas niveau, 4, n’est recommandé que pour ceux qui ne courent pas sérieusement. New Balance recommande le niveau 10 pour ceux qui courent sérieusement. Les niveaux supérieurs à 10 coutent très cher. Par exemple, le soulier MR1770GR coûte 229,99$ et le MR2002CU se vend pour la bagatelle de 259,99$ .

La deuxième séquence de deux chiffres identifie le type de chaussure de course.

 

Code Caractéristique
40 Contrôle du mouvement
50 Courir pour la mise en forme
60 Stabilité
70 Stabilité légère
80 Neutre
90 Vitesse
00 Compétition, incluant les modèles à crampons pour la piste.

Les lettres qui suivent sont un code de couleur, BS signifiant bleu silver. Un chiffre pourrait suivre pour identifier la version du produit.

Par exemple, le New Balance MR860NS est un soulier de course  pour homme de niveau technologique 8 et de la catégorie stabilité.

De l’ordre et de la méthode dans la classification des souliers, l’esprit logique d’Hercule Poirot serait heureux.

J’ai hâte de voir si ASIC, Brooks, Mizuno et Saucony utilisent un système de classement si élaboré.

Mon ordinateur est mort

L’ordinateur que j’utilisais pour tracer mes entraînements à rendu l’âme il y a quelque temps. Comme un malheur n’arrive jamais seul, mon GPS refuse de transférer les entraînements bien qu’il les enregistre toujours. Le disque dur du vieil ordinateur est sauf et je vais éventuellement en extraire les données.

J’ai installé en priorité les logiciels requis pour gagner ma vie sur un autre ordinateur. Je ne sais pas quand je serai en mesure de reprendre la publication de mes entraînements sur ce site.

Du côté sportif, j’ai acheté mes nouveaux souliers de vélo SIDI et j’attends que la poste me livre mes bâtons de raquette. Je tergiverse sur la choix de mes prochains souliers de course à pied. Mon modèle actuel est discontinué et je dois changer mes souliers.

Une belle boucle vallonnée

Voici une belle petite boucle sur laquelle il faudra s’habituer à ce genre de panneau. En fait,7%, c’est plutôt gentil comme pente.


Au début, on descend vers Saint-Gabriel-de-Brandon.  Sur 8,5 km, on monte de 37m et on descend de 68m. Un côte offre la possibilité de dépasser 50 km/h.  Lorsqu’on attaque le sixième rang, le véritable plaisir commence.

À partir de l’intersection du chemin du Lac Mondor, la route descend ce qui mous donne un répit. De Saint-Jean-de-Matha à Sainte-Béatrix, les principales côtes sont celles attribuables aux vallées en V creusées par la rivière Noire et la rivière l’Assomption. Les deux ponts qui enjambent ces rivières sont au font de la vallée et on doit descendre pour les traverser et remonter par la suite. La descente vers la rivière noire est à 15% et permet d’atteindre plus de 90 km/h si on l’attaque à haute vitesse.   La suite du parcours comporte la majorité des vallons. Après la montée qui suit le pont ont a une belle vue sur le 9% qui mène à Sainte-Béatrix et sur un beau 14% que l’on aperçoit au loin et qui n’est pas si pire que cela par ce qu’il est court.

Voici le chemin de Saint-Jean-de-Matha jusqu’à Sainte-Béatrix. La boucle en haut est à faire au retour afin d’avoir une meilleure vue sur la rivière Noire.

La petite tâche rouge est l’endroit où on peut dépasser 90 km/h, mais on doit avant tout s’assurer de pouvoir le faire sans danger ce qui n’est pas le cas quand le vent souffle trop fort. Voici quelques photographies de cette portion du parcours.

La montée de 9% vers Sainte-Béatrix, la position du clocher indique que l’on a pas fini de grimper.

Un beau petit 14% au loin dans le rang Saint-Joseph. Il faut tout d’abord grimper le 9% pour l’atteindre. Ce 14% est relativement court et n’est pas très difficile à grimper.

Voici la dernière portion du parcours que j’ai roulé dans le sens horaire.

Passer par Sainte-Mélanie est optionnel, mais par temps chaud, une des gourdes est normalement complètement vide rendu à ce point et on peut ravitailler au dépanneur de Sainte-Mélanie. Rendu là, on fait demi-tout afin d’éviter une route à fort débit de circulation.

Le trajet tel que tracé va directement à Sainte-Béatrix mais on peut aussi passer par le rang Saint-Joseph ce qui permet d’observer le paysage en haut du 14% précité.

On retourne au point de départ et une autre belle journée est terminée.

Maskinongé

Un petit 150 km pour le plaisir.

La ligne bleue résulte de l’oubli de réactiver le GPS après le ravitaillement au dépanneur de Sainte-Élizabeth. C’est une ligne droite qui ne suit pas la route, cette dernière étant visible tout près de la ligne.

Sur la route de Maskinongé, l’église Saint-Viateur offre une toilette aux cyclistes et un banc pour s’asseoir. La halte pour cyclistes est clairement identifiée.

C’est un parcours intéressant qui passe par Saint-Gabriel-de-Brandon, Saint-Norbert, Saint Viateur, Saint Barthélémy, Maskinongé, Sainte-Élizabeth, Lourdres-de-Joliette, Sainte-Mélanie et Sainte-Célophas-de-Brandon. Le paysage est beau le long du rang de la rivière Bayonne nord et il y a même un petit pont couvert.

C’est plat au sud de Saint-Norbert jusqu’à l’approche de Sainte-Mélanie. Le parcours ne compte qu’une seule pente de plus de 10% .

Je vais certainement refaire ce parcours.

La parcours des trois sommets

J’ai pris un certain retard dans la publication de mes randonnées mais je n’ai certainement pas arrêté de rouler. Voici le parcours du jour qui grimpe le col précédent par la face nord. On peut cliquer dessus pour le voir en mode plein écran sur le site GPSies.com .



La face nord est beaucoup plus abrupte que la face sud. Voici son profil d’élévation dont l’altitude est exagéré d’environ 20m. Je ne suis pas certain de la pente non plus par ce que le GPS n’est pas toujours fiable à basse vitesse lorsqu’il mesure la pente. Je peux quand même affirmer sans erreur que les passages mesurés à plus de 20% sont ardus.

Voici la différence, l’approche nord à gauche et l’approche sud à droite. On remarque sans peine que l’approche par la face sud est beaucoup plus facile.

Voici le profil de l’ensemble du parcours que j’ai nommé le parcours des trois sommets. J’ai passé par le site de Garmin afin de jouir de la correction d’altitude.

<a href= »http://www.gpsies.com/map.do?fileId=ngirmoswjngatkes » title= »GPSies – Le parcours des trois sommets »><img src= »http://www.gpsies.com/images/linkus.png » border= »0″ alt= »GPSies – Le parcours des trois sommets » /></a>